Les enjeux de la biométrie pour les citoyens d'Afrique

Les enjeux de la biométrie pour les citoyens d'Afrique

Pour mettre en évidence la progression de la technologie dans la rubrique de l'identification, les recherches ont abouti à l'apparition de la biométrie. Cette dernière est une technologie qui permet d'identifier automatiquement une personne à partir d'un relevé d'une ou plusieurs de ses caractères physiologiques ou comportementaux. Cette technologie a été créée en Europe, mais est arrivée en Afrique depuis un certain temps.

L'Afrique est un continent qui est sous l'influence de la biométrie comme tout autres continents, même si des régions utilisent encore les moyens classiques pour l'identification. Alors, quels sont les enjeux de la biométrie pour les citoyens d'Afrique ?

Gérer les problèmes de frontières entre les pays

Comme dans presque toutes les régions du monde, l'Afrique est également touchée par des problèmes de frontières. Ces problèmes peuvent provenir des raisons internes ou externes pour chaque pays. Il se peut que la frontière qui sépare un pays d'un autre en soit la source. Mais même à l'intérieur d'une région, ces problèmes pourront être rencontrés. Par ailleurs, la biométrie permet une identification efficace et rapide des citoyens. En effet, la circulation d'une personne sans identité ou sans nationalité sera sanctionnée par les autorités. Aucune clandestinité n'est tolérée.

Régir l'identité des citoyens qui circulent dans les pays africains

Grâce à la biométrie, carte d'identité nationale, passeport ainsi que d'autres documents peuvent faciliter la vérification de l'identité. Avec l'ancienne méthode d'identification, les risques de falsification de papiers sont élevés. En plus, le traitement de ces anciennes méthodes est aussi lent. Les citoyens africains vont alors subir un suivi de près par les autorités locales. Même en voulant sortir du pays, les procédures à suivre seront encore biométriques. Il s'agit du passeport et visa biométrique.

Une mise en valeur des droits de l'homme

La biométrie permet aussi de fournir de l'aide pour une personne voulant participer à un événement, ou à une action, mais qu'elle ne peut en réaliser. Pour les analphabètes par exemple. Ces personnes peuvent facilement aller aux votes si le système du scrutin est biométrique. Même sans les deux mains, une personne peut accéder à une entrée d'un local par l'usage de la reconnaissance vocale ou de la reconnaissance de la rétine ou de l'iris.

Dans ce cas, la biométrie aide beaucoup à ressortir les valeurs des droits de l'homme. Surtout, actuellement, des entreprises se lancent dans la production des documents identitaires biométriques et des outils biométriques. En effet, la procuration des éléments biométriques devient plus facile.

Semlex est une de ces entreprises. Dirigée actuellement par Albert Karaziwan, elle se trouve dans les premiers rangs en suivant l'expertise.

Une ignorance malgré la performance de la technologie

Un certain nombre des citoyens africains ne savent pas l'intérêt de l'usage de la biométrie. D'où, cela constitue encore un blocage pour une globalisation du traitement biométrique. La technologie est pourtant conçue pour avoir une certaine aisance dans la mesure d'effectuer une action. Notamment pour les citoyens africains, le nombre d'ignorants concernant la biométrie est d'un grand nombre. Alors, son usage est encore assez limité.